Ne manquer aucun Clever Fact?

Recevez chaque mois et en toute sérénité le tout dernier Clever Fact dans notre newsletter.

L'automne et les marrons

Quand les températures commencent à baisser, les rues de Suisse s’emplissent du parfum des marrons chauds. De nombreuses familles ramassent, elles aussi, les fruits du châtaignier pour en faire des décorations automnales ou les cuire. Hélas, marrons, châtaignes et marrons d’Inde se ressemblent pour les non-initiés. La différence réside dans les épines de la coquille, qui sont touffues et fines pour le marron comestible et la châtaigne: les épines du marron d’Inde toxique sont plus épaisses.

Plus qu'un légume pour la soupe

Le potiron est indissociable de l’automne, sous forme de soupe savoureuse pour un souper chaleureux ou de décoration. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Bien que ce légume riche en vitamines soit cultivé en Amérique latine depuis plus de 10’000 ans, il n’est connu en Europe que depuis le XVIe siècle. La courgette est d’ailleurs un type de courge très populaire chez nous. Elle est, comme toutes les courges, une baie. Plus exactement une baie à carapace, car l’écorce est coriace ou dure.

2021

Des plantes animales?

Septembre marque le début de la principale saison de récolte des champignons et donc de la col-lecte. Jusqu’à la fin du XXe siècle, ils étaient encore considérés comme des plantes – à tort. Comme elles, les champignons sont des formes de vie sédentaires, mais ne font pas de photosynthèse: ils se nourrissent de substances organiques, tout comme les poissons ou les mammifères. Selon les connaissances actuelles, ils sont plus proches des animaux que des plantes et donc une forme de vie distincte.

Long-courriers

L’évêque et érudit allemand Albertus Magnus qui vécut au XIIIe siècle pensait encore que les cigognes hibernaient dans l’eau. Aujourd’hui, nous savons que ces oiseaux majestueux rejoignent leurs quartiers de résidence hivernale en Afrique. Toutefois, ils ne le font pas tant pour échapper au froid; c’est plutôt la pénurie de nourriture en hiver qui fait des oiseaux migrateurs des long-courriers sus-ceptibles de battre des records: ils parcourent jusqu’à 10’000 kilomètres pour un seul trajet.

La découverte des vacances

Le premier règlement des vacances en Suisse a été introduit en 1879. Elles étaient jadis réservées à la noblesse. Tous n’en ont pas immédiatement profité. Au début, seuls les fonctionnaires fédéraux en bénéficiaient. Les employés de bureau suivirent, car on craignait qu’ils souffrent d’un manque d’oxygène. Les vacances n’étaient pas considérées comme nécessaires pour les ouvriers qui étaient «autorisés» à travailler dehors. Ce n’est qu’en 1920 qu’ils ont également bénéficié de congés réguliers.

L'edelweiss, la reine des fleurs des alpes

La Suisse compte quelque 1’000 fleurs des Alpes. L'edelweiss en est la reine. Cela est probablement dû à une croyance répandue chez les alpinistes, qui veut que la fleur soit très rare et qu’elle ne pousse que sur la glace et les rochers escarpés. Elle est également répandue en Asie. Aujourd'hui, l’edelweiss protégée est l’emblème de l’organisation nationale du tourisme, mais elle orne aussi la pièce de cinq francs, à gauche du drapeau suisse.

La suisse est un pays de forêts

Environ un tiers de la surface du pays est couvert de forêts. Et celle-ci s’étend chaque année de près de la surface du lac de Thoune. C’est important car notre poumon vert a une fonction excep-tionnelle. La forêt nous protège contre les avalanches et les chutes de pierres et assure en même temps près de 40% de notre eau potable. La forêt abrite plus de 25’000 espèces animales et pour nous aussi, elle est une source de détente. Au Japon, le «bain de forêt» est même considéré comme un remède.

À propos des fraises qui n'en sont pas

La saison des fraises en Suisse recommence enfin en mai, mais cette baie savoureuse renferme un secret: elle porte son nom à tort. D’un point de vue botanique, il s’agit d’un fruit agrégé, les petites graines jaunes situées sur la partie extérieure étant les véritables petites noix. Il en est de même pour les framboises et les mûres qui sont en réalité des polydrupes. Vous ne le saviez pas? Ne vous en faites pas! D’un point de vue bota-nique, les légumes n’existent pas non plus.

L'arrivée des beaux jours

L’arrivée du printemps déclenche une certaine euphorie chez certains en raison des hormones. En effet, l’hiver, notre corps a tendance à produire plus de mélatonine, et dès que les jours rallongent, la production de sérotonine, l’hormone du bien-être, est réactivée. Nous sommes tous plus ou moins sensibles à ce phénomène. Si vous souhaitez renforcer cet effet positif, vous pouvez vous accorder un peu de chocolat noir: il contient un précurseur de la sérotonine, tout aussi bénéfique sur l’humeur.

Jamais deux sans quatre

Le 20 février 1938 est un jour particulier pour le romanche. À l’issue d’une consultation nationale, les Suisses ont massivement voté oui pour que le romanche devienne la quatrième langue du pays. Le romanche remonte aux années 700 après Jésus-Christ. À l’époque, la langue était parlée jusqu’au Lac de Constance et à l’extrémité inférieure du Lac de Zurich. Le romanche est un terme générique regroupant cinq dialectes différents: le sursilvan, le sutsilvan, le surmiran, le putér et le vallader.

César et la nouvelle année

L’année des Romains commençait le 1er mars. Le 1er janvier n’était que la date d’entrée en fonction des magistrats. Ce n’est que lorsque César introduit le calendrier julien que janvier et février, qui se trouvaient en fin d’année, passent alors au début. L’année civile et l’année officielle démarrent ainsi en même temps. Les mois caractérisés par un chiffre tels que septembre, octobre, novembre et décembre n’occupent donc plus la position qui correspond à leur nom dans le calendrier.

2020

Comment le pain d'épice trouva noël

La tradition consistant à préparer des biscuits pour les fêtes remonte à la période préchrétienne. Nos biscuits de Noël sont originaires des monastères médiévaux, tout comme les premières recettes de pain d’épice. Le terme «pain au poivre» a d’ailleurs la même signification que le pain d’épice. On désignait à l’époque de «poivre» toutes les épices d’origine étrangère. Aujourd’hui en Suisse, le mila-nais est naturellement le biscuit de Noël préféré, suivi des étoiles à la cannelle et des Brunsli.

Passer l'hiver à dormir

De nombreux mammifères entrent actuellement en phase d’hibernation. Leur température corporelle passe alors de 9 à 1° C et leurs organes réduisent leur activité. Le cœur des marmottes ne bat plus que 20 fois par minute au lieu de 200 fois pendant la phase d’éveil. C’est possible grâce à un apport réduit en oxygène, deux à trois respirations par minute leur suffisent. Mais on aurait tort de penser qu’ils ne font que dormir! Leur sommeil est régulièrement interrompu par de brèves phases d’éveil.

Les savoureux secrets de la Suisse

Vous connaissez déjà les variétés de fromage typiques de notre pays. Mais saviez-vous que le caviar est également produit en Suisse? Ou encore: avez-vous jamais goûté un café provenant de chez le torréfacteur le plus haut placé d’Europe? Découvrez avec nous des destinations culinaires qui vous mettront l’eau à la bouche.

Moitié jour moitié nuit

Derrière «équinoxe», un terme un peu énigmatique, se cache un événement astronomique qui a lieu deux fois par an. Le 22 septembre, le soleil se lève à l’est et disparaît de nouveau à l’ouest au bout de douze heures. Comme il l’a déjà fait le 20 mars 2020. Ainsi, l’automne astronomique débutera pour l’hémisphère nord et le printemps pour l’hémisphère sud. Les peuples anciens le savaient déjà et ils célébraient en son honneur des fêtes des moissons, dont certaines subsistent encore de nos jours.

Une illusion du plus bel effet

Une peinture abstraite? En réalité, vous avez devant vous les écailles des ailes d’un papillon. L’insecte se sert de ses différentes nuances comme d’un camouflage intelligent. Ces couleurs voyantes et contrastées dissuadent les prédateurs en leur faisant croire que le papillon n’est pas comestible, voire vénéneux. Il existe plus de 180’000 espèces de papillons dans le monde et encore plus de nuances, les motifs pouvant varier au sein d’une même espèce. Un véritable festival de couleurs!

Témoins du temps

Incroyable: l’un des instruments de mesure du temps les plus connus au monde ne vient pas de Suisse. Il s’agit de l’horodateur. Inventé en juillet 1935 aux États-Unis, il a été utilisé pour la première fois en Europe 17 ans plus tard à Bâle. Depuis 1952, les automobilistes doivent payer pour garer leur véhicule. Les appareils automatiques sonnent la fin de l’horodateur «classique» dans les années 1990. Aujourd’hui, on peut même payer simplement avec son smartphone ou une application.

Localité suisse avec quatre chiffres

Connaissez-vous le NPA de Conthey? Vous savez donc en quelle année la localité a reçu ce numéro. Le 26 juin 1964, la Poste suisse a été le troisième pays au monde après l’Allemagne et les États-Unis à instaurer le code postal. Chacun des quatre chiffres définit une zone géographique. Le premier chiffre indique si une localité est plutôt située à l’Est ou à l’Ouest. Actuellement, il existe plus de 4’400 NPA, mais seulement deux nombres uniformes: 4444 pour Rümlingen et 8888 pour Heiligkreuz.

Qu'est-ce qui ressemble à un hanneton de mai sans en être un?

À part le mois, il existe des différences entre le hanneton de mai et celui de juin. Mais lesquelles? De près, les deux insectes voraces sont bien différents. Mesurant 2,5 à 3 cm, le hanneton de mai est plus grand et, avec ses antennes en éventail et son motif en zigzag noir et blanc sur les côtés, il est aussi le scarabéidé qui se remarque davantage. De plus, il est diurne, tandis que le hanneton de juin prend son envol au crépuscule pour se jeter sans retenue sur les fleurs et les feuilles.

La meilleure adresse pour rester en forme est la vôtre

Bureau et salle de fitness n’ont jamais été aussi proches. À peine quelques pas les séparent probablement en ce moment. Découvrez le côté sportif de votre chez-vous. Bouteilles en PET et livres servent d’haltères, sacs à provision de kettlebells, escaliers de step. Mais il y a aussi des exercices avec d’autres objets du quotidien: chaise, table, canapé, etc. Place à la créativité. Vous pouvez garder la forme à la maison.

Penser à l'eau

Avec seulement 0,6% de la superficie, la Suisse stocke 6% de toute l’eau douce d’Europe. De l’eau d’une qualité inégalable et disponible en permanence, c’est pour nous une évidence, mais pour une grande partie du monde, c’est tout sauf normal. C’est pourquoi le 22 mars, la Journée mondiale de l’eau rappelle l’importance de l’eau. Une bonne occasion de s’interroger sur sa consommation et son utilisation. Même au pays des lacs, des fleuves et des cascades, économiser les ressources est de rigueur.

Février, le mois du nettoyage

Le terme «février» vient du rituel de purification romain «februa». En effet, février est considéré depuis des générations comme début du nettoyage de printemps. De nombreuses sources relient ce nettoyage au rituel du Nouvel An perse: «remuer la maison». Selon d’autres, son origine remonte à la Pâque juive ou à sa préparation. Quoi qu’il en soit, selon les scientifiques des universités de Yale et de Columbia, la Suisse se classe au 2e rang de la propreté, après l’Islande et devant le Costa Rica.

Année bissextile au lieu de juillet en hiver

La Terre fait le tour du Soleil en 365 jours. Vrai? Faux! Elle met exactement 365 jours, 5 heures et 48 minutes. La Terre a donc un retard de presque 6 heures par rapport à l’année calendaire. Si on ne faisait rien, le mois de juillet serait en hiver dans quelques centaines d’années. C’est pourquoi des esprits futés ont inventé l’année bissextile. Tous les quatre ans, février a 29 jours au lieu de 28. Cette année aussi, on vous offrira 24 heures pour savourer pleinement vos moments de joie.